Equicoaching

picto atalante accompagnement bleu

L’équicoaching, qu’est-ce que c’est ?

Modalités pratiques:

Pour les particuliers : Séances 1h30 + 30′ d’entretien téléphonique

Pour les entreprises : 1/2 journée, 1 journée ou 2 jours

En Equicoaching, j’accompagne les particuliers et les entreprises avec une approche innovante, avec les chevaux.

Vous allez mettre en lumière rapidement et modifier si besoin votre manière d’être et de faire dans votre travail ou votre vie  personnelle.

Le cheval est un miroir, un révélateur puissant, un accélérateur de prise de conscience.

Aucune connaissance des chevaux n’est demandée, tout se passe à pied.

Trouver sa place, dans le monde ou dans l’entreprise, reprendre confiance, développer ses soft skills pour assumer ses compétences et améliorer ses performances… Voilà une petite partie de ce que peut vous apporter l’équicoaching, un accompagnement facilité, guidé par le cheval. Chez vous, dans un lieu dédié ou en séminaire, découvrez tous les bénéfices de cette pratique innovante, et déjà très populaire.

 

Concrètement, de quoi parle-t-on?

L’équicoaching est l’accompagnement d’une personne ou d’une équipe pour atteindre un objectif fixé en amont. Rien de très nouveau, si ce n’est que dans ce cas, le médiateur qui assiste le coach n’est autre qu’un cheval. L’équicoaching est un travail de prise de conscience sur notre fonctionnement et sur l’impact que celui-ci a sur notre entourage. Il contribue notamment à développer ou freiner notre leadership personnel.
En résumé, c’est la puissance de la relation entre humain et cheval, au service du coaching.

Le rôle de l’équicoach

Le coaching est l’accompagnement au changement : il vise une mise en mouvement dans une direction qui a du sens pour le ou les participants. Le coach accompagne à avancer.

Si l’équicoach met en relation une personne (ou plusieurs) avec un cheval, dans ce lien qui se crée, c’est bien le cheval qui sert de médiateur, en agissant comme le miroir de nos pensées, de nos émotions et de nos comportements. La fameuse trilogie tête, cœur, corps. L’équicoach intervient pour décoder, mettre en lumière cette relation miroir, et vous accompagner vers votre objectif. C’est pourquoi il est indispensable de travailler avec un vrai professionnel du cheval et de l’accompagnement.

equicoaching poney
picto atalante accompagnement@2x

Ce que permet l’équicoaching

équicoaching

Par rapport à un coaching classique, l’équicoaching est une expérience que vous allez vivre et présente différents avantages. Il permet par exemple :

  • Une prise de conscience très rapide, une mise en lumière à l’instant T de nos pensées, nos ressentis, nos comportements inadaptés ou nos stratégies de réussite
  • De tester « in situ » de nouveaux comportements, lever des blocages.
  • D’oser la créativité, de développer votre audace.
  • D’ancrer profondément de nouvelles façons d’agir

Pourquoi ne pas bénéficier vous aussi de cette nouvelle façon de se faire accompagner ?

picto atalante accompagnement bleu

L’histoire de l'équicoaching

Pourquoi le cheval ?

Le cheval a toujours été très présent au niveau de la symbolique: liberté, force, puissance… dans la mythologie: pégase, le centaure… et même dans notre langage quotidien : mettre le pied à l’étrier, le mors aux dents, se remettre en selle…Le cheval en tant qu’animal de proie, va décoder tout ce qui l’entoure. Il va donc dans cette séance nous analyser, nous scanner. Le cheval vit dans l’instant présent. Il ne juge pas. Grace à ça,  et à son cerveau limbique développer le cheval va nous renvoyer notre image, on parle alors du cheval miroir. Il va nous permettre des prises de consciences immédiates, dans l’instant présent de nos modes de fonctionnement, de nos comportements. Il va donc nous aider à travailler sur notre congruence. C’est l’alignement entre ce que l’on pense, ce que l’on ressent et ce que l’on fait. C’est-à-dire notre adéquation avec nous-mêmes.

Au commencement étaient les chuchoteurs

L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux… peut-être avez-vous déjà vu ce film, ou lu le livre éponyme ? Aux Etats-Unis dans les années 50, Monty Roberts réalise à quel point les méthodes de son père, éleveur de chevaux, sont cruelles. Même si les pratiques sont répandues, fouetter un cheval pour l’insensibiliser, ou lui attacher le pied sous le ventre pour le soumettre lui semble incompatible avec l’amour qu’il leur porte. Et pourquoi ne pas essayer de comprendre leur fonctionnement ? Amener l’animal, sans violence ni humiliation, à communiquer avec l’humain. Un point de vue qui révolutionnera le monde équestre.

Comment est né l’équicoaching ?

Ces pratiques plus douces et respectueuses pour le cheval ont fait des émules, et ont ouvert la voie à une exploration plus avancée du fonctionnement cérébral équin. Si l’humain peut évidemment avoir une réflexion théorique poussée, le cheval quant à lui fonctionne à l’intuition, et à l’émotion.

C’est le directeur de Volkswagen, Clive Warrilow qui a compris le premier, en rencontrant Monty Robets dans les années 1990, à quel point ses équipes pouvaient apprendre de cette relation avec les chevaux. Ainsi, les cadres de l’entreprise sont les premiers cobayes, et la satisfaction est manifeste à tous les niveaux. On parle aujourd’hui de développement des soft skills : contre toute attente, c’est le cheval qui peut humaniser l’entreprise !